jeudi, 02 août 2012 02:33

Conakry: l'artiste Prince Théo va mal. S.O.S!

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’artiste emblématique de la Guinée Forestière, Prince Théo, se meurt depuis trois semaines. Transféré d’urgence à Conakry, dans le coma, il est actuellement hospitalisé à l’hôpital National Donka.

 

 Prince Théo est méconnaissable. L’artiste élégant, à la voix suave qu’on connait et adule, n’est plus que l’ombre de lui-même. Souffrant d’une maladie pulmonaire depuis 1982, Prince Théo n’arrivait pas à suivre un traitement régulier faute de moyens ; et le mal a fini par l’affaiblir au point qu’il est à peine reconnaissable aujourd’hui.


Déjà il y a un mois, notre rédaction l’avait contacté. Endurant et courageux, il nous avait affirmé qu’il se remettait et que tout allait bien ! Mais décidément, son courage ne suffit plus. Il a besoin de l’aide de l’ensemble des mélomanes, fans et fils de la forêt.


Selon le docteur Edouard Florent Bangoura, médecin au service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital National Donka, Prince est arrivé dans « un état très sérieux, dans le coma. Les moyens du bord ont été utilisés pour sa réanimation. Malgré une forte amélioration, son état reste préoccupant ».


D’ailleurs le praticien n’hésite pas à solliciter le concours de « toutes les bonnes volontés, des autorités et du ministère de la culture, afin qu’il puisse bénéficier d’une prise en charge adéquate». Tout est dit. Notre icône ne reçoit donc pas au stade actuel un traitement adéquat ! L’homme qui a porté haut le flambeau de la musique guinéenne, plus particulièrement celle de la forêt pendant des années, a besoin d’un retour de l’ascenseur.


Auteur, compositeur et arrangeur, Théodore Lama de son vrai nom, a à ses actifs quatre albums depuis le début de sa carrière solo en 1997. La sortie de son dernier opus, le 6 novembre 2011, a marqué plus d’un mélomane : le maître du Zidawa avait alors annoncé son jubilé anticipé de la scène. Il affirmait alors vouloir arrêter toute composition, pour se consacrer aux jeunes talents.


Installé depuis un an environ à N’Zérékoré, il y avait été nommé comme directeur région du bureau guinéen des droits d’auteur. Une chose reste sûre cependant, ces maigres droits distribués dans les conditions que tous connaissent ne suffisent pas à soigner nos artistes. L’exemple de Gnanga Loramou, décédé en Novembre dernier dans un quasi dénuement est illustrateur.

 Source : Guinee Plus.net

Lu 2059 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

English Galician German Italian Portuguese Spanish

EDUGRADE

Archives Washington Debats

Nos réseaux sociaux

Nos reseaux sociaux Radio Top Africa sur Facebook Radio Top Africa sur Youtube Radio Top Africa sur Twitter

AMEG-VIE

R&B Shipping
Company LLC

For all your shipping needs.
HOME PICK-UP AVAILABLE
RENE DUONAMOU
410 336 4300
ALPHA BARRY
410 258 3260

VU Magazine

TECHNOREPAIR COMPUTER REPAIR & SALES 
Pour tous vos travaux de réparation ou d’achats d’ordinateurs neufs ou d’occasion.
Computer Repair & Sales
Tel: 202-492-9348
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.technorepair.com

Nos Partenaires

ARGUIFA Chefaide Canada Partenaire a Beni en RDC SA