jeudi, 27 septembre 2012 16:19

Fondation Gbato Nimba: Rapport de mission sur le « Concert de renaissance du Nimba Jazz de N’Zérékoré pour la paix et la réconciliation en Guinée »

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Rapport de mission sur le « Concert de renaissance du Nimba Jazz de N’Zérékoré pour la paix et la réconciliation en Guinée »
I-    Rapport narratif
Dans le cadre de la relance de ses activités socioculturelles par l’organisation d’un concert dénommé: « Concert de renaissance du Nimba Jazz de N’Zérékoré pour la paix et la réconciliation en Guinée », une équipe du Club culturel Gbato-Nimba a effectué une mission à N’Zérékoré du 30 décembre 2011 au 02 janvier 2012
Nous tenons avant tout à remercier les membres de la Fondation Gbato Nimba pour la Culture et la Paix, notamment le Président Georges Léonard SAGNO, Messieurs Napoléon SAKOVOGUI, Alexis DAME, Martin DRAMOU, et toutes les personnes de bonne volonté dont l’appui financier a été indispensable à la réussite de cette activité culturelle. 
Sous la direction du Président du Club Gbato Nimba, Monsieur Aimé Raphael HABA    , assisté  Messieurs Daniel LAMAH et de Ouo-Ouo Marius HABA, tous les deux membres, cette mission avait pour but  d’assurer le déroulement normal de cette activité culturelle.
En effet, la mission est partie de Conakry le 29 décembre 2011 à I heure du matin pour rentrer à N’Zérékoré le 31 du même mois à 3 heures du matin. Dès 9 heures, nous avions entrepris une série de rencontres avec une autre équipe qui était déjà à pieds d’oeuvre sur le terrain. Celle-ci était composée de feu  Prince Théodore LAMAH  (l’un des anciens responsables du Nimba Jazz et le principal collaborateur de feu Alfred Gbato MALOMOU),  Monsieur Stéphane N’Weny HABA (le consultant culturel du club Gbato Nimba sur le terrain) et de Mme Béatrice KEITA (la Marraine de club). Après une pause déjeuner, cette prise de contact a repris, cette fois-ci, avec les autorités administratives du gouvernorat de N’Zérékoré pour solliciter d’elles  la signature de l’ordre de mission à l’arrivée et leurs collaboration. Ces différentes rencontres avaient pour objectif d’évaluer  l’évolution des préparatifs et de prendre ensemble les dernières dispositions nécessaires à la réussite cette activité.
Ainsi, dès 19 heures du 31 décembre, les anciens membres présents à N’Zérékoré, comme le prévoyait le programme, s’étaient retrouvés au bar restaurant «Gbantié » pour exécuter durant la nuit du dernier jour de l’année 2011, tous les titres qui avaient été préparés depuis seulement deux semaines au titre de ce « concert de renaissance». Avant l’arrivée des officiels de la cérémonie, les membres de l’orchestre continuaient leur répétition habituelle. Cela attirait davantage les citoyens de N’Zérékoré qui étaient déjà en pleine fête de fin d’année.
Les officiels présents à N’Zérékoré et ayant pris part à la cérémonie, étaient composés de la Marraine, le Président d’honneur, Monsieur Fodé TRAORE  (le grand frère de Gbato), les membres de l’équipe d’exécution du projet et de plusieurs invités (dont l’artiste Ortence la belle et plusieurs de ses amies). Ils étaient arrivés vers 22 heures. Installés à la place d’honneur qui fut préparée à cet effet, ils ont été chaleureusement accueillis par l’orchestre « Nimba Jazz avec deux titres émouvants. Ils furent ensuite présentés individuellement sous un toner d’applaudissements.
Tour à tour, Monsieur Aimé Raphaël HABA, Président du club et chef de mission, a prononcé son discours qui était articulé autour du contexte de la création du club Gbato Nimba, les raisons du choix de son nom, son historique, ses objectifs et ses ambitions. Il a en particulier insisté sur le fait qu’en raison du rôle social et culturel que le Nimba Jazz a joué, alors que cet orchestre a quasiment disparu, ’il était temps et  impérativement nécessaire de faire renaître pour relever de nouveaux défis aux enjeux plus forts qu’autre fois.
La marraine pour sa part, a centré son discours sur le rôle d’unité interethnique, national et d’éducation sociale avant d’encourager les initiateurs du projet de renaissance du Nimba Jazz et d’inviter tous les ressortissants de la région de la Guinée Forestière à poser des actes similaires pour le bonheur des populations de cette région. Elle a enfin félicité et encouragé les membres de l’orchestre à lui redonner sa place historique, mais également le club Gbato Nimba pour son initiative salutaire.
Après ces discours pleins d’émotions, un long moment de danse et de réjouissance a été observé. En ce moment,  plusieurs appels téléphoniques des membres du club résidents à l’étranger, notamment aux USA, ont été reçus sur le téléphone de Monsieur Aimé Raphaël HABA qui les faisaient vivre la ferveur de la fête à travers les morceaux en cours d’exécution. Après chaque appel, un compte rendu était fait par Aimé Raphaël à la foule ; ce qui ravivait la joie de la fête. Les témoignages de ce concert sont apportés par le film et les photographies qui en ont été réalisés (cf. les CD et photos de l’évènement).
Le 1er janvier 2012 était consacré aux visites individuelles des membres de la mission avant de reprendre le contact avec la marraine afin de faire le point sur le déroulement du concert et envisager des perspectives pour le club en termes de Fondation, avec au centre, la valorisation davantage de la culture guinéenne en général et celle de la Guinée Forestière en essayant de mieux encadrer le monde  artistique par renaissance des orchestres régionaux et préfectoraux. C’est à cette occasion que Mme Béatrice KEITA a sollicité un partenariat plus actif et plus ambitieux du Club Gbato Nimba avec des initiatives qui sont déjà en cours et dont elle est elle-même actrice principale. Un tel partenariat peut se diversifier en intégrant les échanges culturels, des débats scientifiques, sociaux etc, a-t-elle ajouté.
D’une manière générale, l’équipe Gbato Nimba se réjouit du déroulement normal de la mission. Cependant quelques difficultés ont été constatées : le mauvais état de la route, précisément  au niveau du tronçon  Kissidougou-Guéckédou, les trois missionnaires n’ont bénéficié aucun avantage en termes de perdiem, les autres membres fondateurs ont catégoriquement refusé de participer parce que des perdiems ne leur ont pas été payés à l’avance.
Par ailleurs, suite au décès de notre regretté Prince Théo LAMAH, les membres de la Fondation résidents aux USA se sont mobilisés pour compatir à la douleur de la famille Théo LAMAH avec une enveloppe financière de 1 000 000 de francs guinéens. Cette enveloppe a été présentée par une délégation de FONGPAC en Guinée ce jour 12 août 2012 aux environs de 12 heures. La délégation était curieusement composée par les mêmes personnes qui ont organisé le concert de renaissance du Nimba Jazz de  N’Zérékoré à savoir : Daniel LAMAH, Ouo-Ouo Marius HABA, N’Weny Stéphane HABA et Aimé Raphael malgré que la Présidence de la Fondation a pris son temps de donner de larges informations pour une forte mobilisation des membres à cet effet.  La délégation a été reçue par la femme de Prince Théo et une de ses filles qui ont réservé un accueil très chaleureux à ladite délégation. Prenant la parole, Monsieur N’Weny Stéphane HABA, le Secrétaire à l’organisation et aux affaires culturelles, a présenté les membres de la délégation à la famille Théo avant de donner la parole à Monsieur Aimé Raphael HABA qui, à son tour, a présenté les condoléances au nom de tous les membres de la Fondation à la famille éplorée. Avant de terminer, il a surtout demandé à la famille de compter sur les membres de FONGPAC comme pour dire que l’un des géants de la musique forestière n’est pas mort.
Pour sa part, Madame Tho LAMAH a vivement remercié la délégation et à travers elle la Fondation Gbato Nimba pour la Culture et la paix pour cet acte de reconnaissance et d’engagement pour être à ses côtés. C’est sur ces mots que la rencontre a pris fin.
II-    Rapport financier
2.1- Recettes
-    Reçu des membres de FONGPAC et des personnes de bonne volonté ; 12 444 500 GNF
-    Reçu de la Marraine :                                                                                   500 000 GNF
-    Reçu de FONGPAC/USA pour les condoléances à la famille Théo        1 000 000
TOTAL :                                                                                                            13 944 500 GNF
2.2- Dépenses
-    6 850 000 remis à Prince Théo pour :
•    Les frais de déplacement (Ckry-N’Z, N’Z-Ckry) ;
•    Les pardiems des musiciens du Nimba Jazz et le consultant culturel ;
•    La location de la salle ;
•    L’ aménagement de la salle ;
•    Les frais de communication (radio, téléphone) ;
•    Les frais des banderoles.
-    2280 000 : frais de carburant Ckry-N’Z, N’Z-Ckry, les déplacements dans ville de N’Zérékoré ;
-    850 000 GNF : frais de carburant pour les déplacements de Aimé Raphael HABA Conakry pendant les deux mois de préparation du concert ;
-    490 000 GNF : frais de communications ( radios et téléphones);
-    450 000 GNF : frais d’obtention des documents officiels du Club Gbato-Nimba ;
-    900 000 GNF : frais de restauration pour les trois membres de la délégation partis de Conakry ;
-    370 000 GNF : frais de transport des chaises;
-    754 500 GNF : frais de boissons pour les officiels;
-    1 000 000 GNF :  pour les condoléances à la famille de Prince Théo.

TOTAL : 13 944 500 GNF








 
II- Rapport financier
Budget pour la réalisation du projet: "Concert de renaissance du NIMBA JAZZ pour la réconciliation et la paix en Guinée"       
N°/D    Désignation    Budget estimatif du projet    Montant    Exécution    %
        Unité    Qté    P, U,    MT, / GNF    mobilisé/ GNF    GNF    Exécution
1    Cachets des artistes    Nombre    12    300 000    3 600 000               
2    Location salle pendant une nuité     Nombre    1    500 000    500 000               
3    Communication (publicité radio) pour 7 jours    Nombre    2    1 000 000    2 000 000               
4    Achat ampli basse    Nombre    1    6 000 000    6 000 000               
5    Babderole    Nombre    15    120 000    1 800 000               
6    Carnaval motos pour une journée    Nombre    20    50 000    1 000 000               
7    Carnaval véhicules    Nombre    2    150 000    300 000               
8    Cartons de jus en boîte    Nombre    3    120 000    360 000               
9    Canette de 50 cl    Nombre    20    15 000    300 000               
10    Location d'un véhicule Ckry-N'Z, N'Z-Ckry     Jour    5    800 000    4 000 000               
11    Perdiem pour les membres délégués    Nombre    4    1 500 000    6 000 000               
12    Imprévus (5%)                   1 293 000               
TOTAL                   27 153 000               

Par Aime Raphael HABA, President FONPAC-GUINEE  POUR  RTA

Lu 1718 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

English Galician German Italian Portuguese Spanish

EDUGRADE

Archives Washington Debats

Nos réseaux sociaux

Nos reseaux sociaux Radio Top Africa sur Facebook Radio Top Africa sur Youtube Radio Top Africa sur Twitter

AMEG-VIE

R&B Shipping
Company LLC

For all your shipping needs.
HOME PICK-UP AVAILABLE
RENE DUONAMOU
410 336 4300
ALPHA BARRY
410 258 3260

VU Magazine

TECHNOREPAIR COMPUTER REPAIR & SALES 
Pour tous vos travaux de réparation ou d’achats d’ordinateurs neufs ou d’occasion.
Computer Repair & Sales
Tel: 202-492-9348
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.technorepair.com

Nos Partenaires

ARGUIFA Chefaide Canada Partenaire a Beni en RDC SA