samedi, 28 septembre 2013 05:37

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:CARAVANE VERTE CONTRE L’ABUS DE POUVOIR DE L’ÉTAT ET L’ENCOURAGEMENT AUX VIOLENCES INTERCOMMUNAUTAIRES EN GUINÉE

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)


COMMUNIQUÉ DE PRESSE
CARAVANE VERTE CONTRE L’ABUS DE POUVOIR DE L’ÉTAT ET L’ENCOURAGEMENT AUX VIOLENCES INTERCOMMUNAUTAIRES EN GUINÉE
La célébration de la fête de l’indépendance de notre pays est l’occasion propice donnée à chaque guinéenne et guinéen d’exprimer non seulement sa fierté d’appartenir à une NATION mais aussi et surtout de manifester sa reconnaissance à l’égard de nos héros et martyrs qui ont sacrifié leur énergie et leur vie pour nous offrir une Nation libre et souveraine.
 
C’est dans cette logique que le gouvernement actuel a initié en 2012, la célébration de cette journée mémorable dans chaque région administrative de la Guinée pour être proche des populations locales, brisant ainsi la vieille tradition des gouvernements successifs de célébrer principalement cette fête dans la capitale Conakry.
 
Ainsi, dans son allocution du Mardi 2 Octobre 2012 à l’occasion du 54ième anniversaire de l’indépendance de notre pays célébrée à Boké, le Président de la République, le Professeur Alpha CONDÉ a choisi la Guinée Forestière pour organiser et abriter les festivités du 55ième Anniversaire de la République de Guinée. Les guinéennes et les guinéens  s’accordent pour dire qu’une telle initiative pourrait s’avérer un puissant outil de développement des infrastructures publiques et des économies régionales si elle était conduite avec efficacité et efficience dans un esprit de bonne gouvernance et non de considérations régionales et partisanes.
 
Nous, filles et fils de la Guinée forestière, avions accueilli cette annonce avec beaucoup de satisfaction et d’espoir. Mais, peu à peu, cet élan d’optimisme  s’est rapidement effrité au profit d’un profond sentiment d’amertume.
En effet, depuis 2012, la région forestière de la Guinée est devenue une zone de non droit où l’État réprime dans le sang toute revendication légitime des populations locales, où l’intolérance intercommunautaire et religieuse est devenue la règle de conduite et où les anciens rebelles de l’ULIMO et les milices ethniques Donzos font la loi, comme en témoignent le massacre des populations de Zogota en 2012 par les forces de l’ordre, les évènements de Lainé et de Guéckédou en 2012, de Galakpaye en 2013 et les récents événements de Koulé, N’Zérékoré et Beyla, qui ont été de loin les plus meurtriers. Qui plus est, les travaux initialement prévus dans la région pour couronner la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance ne sont pas exécutés ou sont, à tout le moins, à un stade embryonnaire.
 
C’est dans ce contexte que le gouvernement guinéen s’apprête à célébrer le 55ème anniversaire de notre indépendance dans la capitale de la Guinée forestière. Nous croyons que le gouvernement guinéen devrait reporter la célébration de la fête de l’indépendance dans la région à l’année prochaine, en attendant non seulement de réaliser les travaux prévus mais aussi que les tensions entre communautés causées par les récents évènements s’apaisent.
 
Face à ces crises sociales récurrentes que traversent notre région et notre pays, nous filles et fils de la Guinée forestière, ou en tant que guinéennes et guinéens tout simplement, allons-nous nous taire et assister à un « Génocide rwandais» dans notre région? Nous répondons Non. Allons-nous fêter sans aucune sympathie à l’égard des innombrables victimes innocentes qui, récemment, ont perdu leur vie, ont été blessées ou démunies de tous leurs biens? Nous répondons NON. Allons-nous par contre boycotter le 55ème anniversaire de notre indépendance arrachée par le sang de nos martyrs? Nous répondons également NON, car des guinéennes et des guinéens naîtrons, vivront et mourront, les chefs d’État et les gouvernements gouverneront et passeront mais la Nation guinéenne demeurera et continuera à célébrer la date de son accession à l’indépendance comme toutes les autres nations du monde.
 
Alors, comme de simples GUINÉENNES ou GUINÉENS, du 28 Septembre 2013 au 2 octobre 2013, nous porterons fièrement du VERT, partie de notre emblème nationale, symbole de prospérité et de paix, que ce soit un carré vert, un bandeau vert, un foulard vert, un T-shirt vert, etc.…, en guise de protestation, à la mémoire de nos frères et sœurs qui ont perdu leur VIE et en faveur de la paix.
 
Par ce simple geste gratuit et symbolique, nous contribueront à faire de la Guinée de DINAH SALIFOU, d’ALPHA YAYA DIALLO, de KISSI KABA KEITA, de l’ALMAMY SAMORY TOURÉ  et de ZEBELA TOGBA PIVI, un meilleur pays où nos enfants pourront vivre du fruit de leur TRAVAIL, en toute LIBERTÉ et avec plus de JUSTICE pour toutes et tous.
 
Ceci est-il un geste de contestation ?                           NON
 
Ceci est-il un geste de boycott ?                                NON
 
Ceci est-il un mouvement politique ?                        NON
 
CECI EST-IL UN MOUVEMENT CITOYEN ?    OUI
 
Ceci est-il un geste de protestation ?                          OUI
 
Ceci est-il est mouvement pacifique ?                         OUI                      
 
Ceci est-il un geste d’expression de sympathie ?        OUI
 
Ceci est-il un geste de solidarité ?                                OUI
 
Ceci est-il un geste d’unité nationale ?                        OUI
 
Nous invitons par la même occasion toutes les guinéennes et guinéens épris de paix, de liberté et de justice, à participer massivement à LA CARAVANNE VERTE CONTRE L’ABUS DE POUVOIR DE L’ÉTAT ET L’ENCOURAGEMENT AUX VIOLENCES INTERCOMMUNAUTAIRES en Guinée.
 
 
Philadelphie le 25 Septembre 2013,
 
Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF) 

Lu 1622 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

English Galician German Italian Portuguese Spanish

EDUGRADE

Archives Washington Debats

Nos réseaux sociaux

Nos reseaux sociaux Radio Top Africa sur Facebook Radio Top Africa sur Youtube Radio Top Africa sur Twitter

AMEG-VIE

R&B Shipping
Company LLC

For all your shipping needs.
HOME PICK-UP AVAILABLE
RENE DUONAMOU
410 336 4300
ALPHA BARRY
410 258 3260

VU Magazine

TECHNOREPAIR COMPUTER REPAIR & SALES 
Pour tous vos travaux de réparation ou d’achats d’ordinateurs neufs ou d’occasion.
Computer Repair & Sales
Tel: 202-492-9348
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.technorepair.com

Nos Partenaires

ARGUIFA Chefaide Canada Partenaire a Beni en RDC SA